CHRISTINE OTT

Médaillée d'or du Conservatoire National de Strasbourg et prix du Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris, Christine Ott s'est produite à plusieurs reprises comme ondiste soliste avec l'orchestre de Palerme, au Teatro Politeama Garibaldi et Teatro Massimo.

Ses nombreuses expériences musicales l'amènent à jouer, entre autres, au sein de l'orchestre de la Radio de Cologne en Allemagne, au Festival de musique de Menotti à Spoleto en Italie ou lors du premier Festival de Musique Electronique de Budapest en Hongrie, où elle est choisie pour y représenter les Ondes Martenot. Elle interprète des œuvres majeures du répertoire de cet instrument “Les Trois Petites Liturgies de la Présence Divine” d’Olivier Messiaen, “Jeanne au Bûcher” d’Arthur Honegger, “Les Adieux” de Marcel Landowski, “Ecuatorial “ d’Edgard Varèse , les concertos de Jolivet et Landowski ou encore un opéra de Luciano Chailly, “Il Mantello”.

Travaillant en étroite collaboration avec de jeunes compositeurs dans le but de donner un nouveau souffle au répertoire des Ondes Martenot, elle suscite la composition et la création de nouvelles oeuvres, destinées à différentes formations de musique de chambre. Parallèlement, il lui tient à coeur de communiquer ce répertoire en enseignant à la classe d'Ondes Martenot du Conservatoire de Strasbourg.

De la musique contemporaine à l'opéra, en passant par la musique de film, l'improvisation, le théâtre, la danse, la chanson française ou le rock Christine Ott accompagne Yann Tiersen sur scène et sur ses albums, elle a joué en concert, travaillé ou enregistré avec Jonny Greenwood, Jean-Philippe Goude, Syd Matters, Stuart Staples, Têtes Raides, DAAU, Narcophony, Loic Lantoine, Radiohead... Sa direction musicale reste toujours guidée par son envie d'absence de frontière et cette volonté de partager sa passion pour son instrument.

Aujourd’hui, avec “Solitude Nomade”, elle permet d’une manière à la fois authentique et originale, de revisiter et d’ouvrir le répertoire de son instrument. Au travers de dix pièces où l’on découvre, à travers la richesse de ses compositions, sa passion pour les Ondes Martenot.

Entourée de Thierry Balasse (collaborateur de Pierre Henry), Christine Ott réalise un album qui réunit, au sein d’un seul et même univers, des compositions d’une écriture classique, inscrites dans la tradition du répertoire, mais aussi qui laissent entendre ses collaborations plus contemporaines, reflétant la personnalité de l’artiste. L’album rend également hommage à deux grandes ondistes : Françoise Cochet et Jeanne Loriod, lien précieux avec le passé que la compositrice souhaitait préserver.

C’est ainsi qu’en studio, elle s’entoure d’artistes de talent : Karen Nonnenmacher au cymbalum (Orchestre philharmonique de Strasbourg, collaboratrice de Pierre Boulez) , Eric Groleau aux percussions (collaborateur de François Corneloup et Dominique Pifarély), Yann Tiersen au violon, Anne-Gaëlle Bisquay au violoncelle (CNSM de Lyon), François Pierron à la contrebasse (Orchestre National de Contrebasses), Marc Sens aux guitares, Olivier Maurel au vibraphone, et Monique Pierrot aux Ondes Martenot, Ophir Levy à l’Oud et Piotr Odrekhivsky à l’Accordéon.

DISCOGRAPHIE CHEZ MPA

  • SOLITUDE NOMADE
    (Album)
    Mon Slip Warner Music 2009

Auteurs

Vous devez télécharger Flash Player 9.0 Ici