MIKE CARLEY

Arrivé en France il y a plus d'une vingtaine d'années, son parcours musical lui a permis, de concert en concert, de faire découvrir sa voix et son jeu à la guitare, sur des textes écrits en anglais comme en français.

Auteur compositeur, ce natif de Warrington en Grande Bretagne n'a pas son pareil pour transmettre ses rythmiques de choc. Guitariste du groupe « Têtes Raides », présent sur l'album « Mange tes morts », il est reconnu depuis une dizaine d'années comme un musicien talentueux.
De ses débuts punk avec « Prostaglandines » à son folk-roots avec « The Diggers », il finalise son travail par un CD qu'il prépare et co-réalise avec James Rowe et regroupe autour de son projet des musiciens tels que : Brad Scott à la contre basse (Arthur H, Bashung, Jacques Higelin…) Frank Vaillant à la batterie (Lo'Jo, Arthur H…) Baluji Shrivastav au dilruba et tablas (Massive Attac…) Noël Johnson au bouzouki et mandoline Eric Junkes au saxophone et piano.
De ce mélange picaresque résulte des sonorités qui résument les influences éclectiques de Mike Carley : Le folk, le rock, le pop, le blues et les ballades, mais aussi l'apport de percussions et d'harmonies de cordes orientales.
Porté par une voix sublimée, forte et fragile à la fois, ce premier album « Happy ? », mixé par Jean Lamoot (Noir désir, Salif Keita, Brigitte Fontaine, Alain Bashung…) sortira bientôt!

My parents brought me over to France as a child, I went to school there, learnt to play the guitar there, set up my first band there, met my fist girlfriend there and all the rest just followed I suppose. I toured extensively with a french band called "Têtes Raides, Red Ted". I did about 400 gigs with them over a 3 year period : clapped out vans, booze and all the rest. I suppose my body said STOP! I went to India, caught pneumonia, studied the sitar for 3 months and chilled out. The Têtes Raides dropped Red Ted from their name and went on to become a million selling act in France, I went on to playing on the folk scene around the country with fiddlers and folkies. I had been writing my songs and a couple of years ago I locked myself up with a fellow ex-pat, Jim Rowe, in his home studio and recorded 11 songs, other musician friends came and added various instruments ranging from drums and double bass to the more exotic dilruba, an indian violin, and I even managed to lay down some sitar. I called the album "Happy?" coz it sort of reflected my mood at the time.

Chronique du magazine FRANCOFANS du mois de septembre:
Avis à tous les nostalgiques des années hippies, Mike vous replonge en plein dedans avec ce trip tout droit sorti de son imagination.
De naissance écossaise, Mike Carley est connu pour sa présence au sein des Têtes Raides pendant quelques années.
Aujourd’hui, il vit reclus, et c’est dans cet enfermement en pleine nature qu’il compose son premier album. Sur cette Terre, les esprits de Lou Reed, David Bowie et des Pink Floyd se sont croisés et se sont incarnés en un seul personnage. Les musiques de l’album sont épurées, pleines de guitares folks sèches, de piano, et une rythmique très légère.
Heureux ? Dur à dire lorsqu’on parle des Graines de la Haine (Seeds of hate), ou même du Dictateur de l’amour (Love Dictator). Mais heureux quand même car la musique est plus forte, teintée d’humour mais surtout d’envolées qui ne laisseront personne indifférent.
Stéphanie Berrebi

DISCOGRAPHIE CHEZ MPA

  • HAPPY?
    (Album)
    Mon Slip 2007

LIENS

Mike Carley Myspace :
http://www.myspace.com/mikecarley

Auteurs

Vous devez télécharger Flash Player 9.0 Ici